Index de l'article

 

 

 

NOUVELLES NOTES DU VOYAGE

 

 

 

1. Anonyme

 

Anonyme

redevenu anonyme 

sur un quai de gare anonyme

 

Anonyme comme

ces gerbes d’herbes folles

entre les rails anonymes

 

Un convoi de troncs coupés

embaume la gare 

d’une senteur de résine

 

Comme une gare

comme un lambeau d’écorce

comme une herbe coupée

comme un parfum de forêt la nuit

comme un train qui s’en va

anonyme

redevenu anonyme.

 

 

2. Voiture C, compartiment 1

 

Deux jeunes filles à voix presque implorante

dans une litanie douce s’inquiètent

du regard des autres

qui les attendent dans le sud

et des futurs repas 

(« on va nous gaver comme des oies ! »)

le petit battement de leur inquiétude 

se mêle à celui du train

qui a démarré comme toujours sans crier gare

peu à peu on est pris dans ce rythme régulier

et le nœud d’anxiété se relâche

voyant ces lignes l’une des jeunes filles 

brise la glace et me lance :

« vous écrivez de la poésie ? 

— oh non, de simples notes

sur ce que vous disiez

et que je faisais semblant de ne pas écouter ! »

et l’on parle du train

du train-train de leurs vies

des aiguillages et des orientations

de Levinas et de Michel Butor

(à cause du train de La Modification)

elle, deviendra ophtalmologiste

son rêve depuis l’âge de douze ans

(la poésie, à propos, c’est aussi

une manière de mieux voir)

elles ont l’allant, le naturel

de jeunes filles épanouies

on en oublie le train

le train-train du poème

pour celui de la vie.

 

 

3. Gare de Saint-Amour

 

En gare de Saint-Amour

le père n’en finit pas de menacer avec une sorte de rage

son très jeune enfant 

pendant que l’homme au portable

casque vissé sur la tête

se livre à une envahissante et volontaire 

lobotomie

(quel homme y résisterait ?).

 

En gare de Saint-Amour

on cherche candidement

la sainteté

et l’amour.

 

 

4. Les maïs

 

La vieille poivrote chante en anglais

et beugle au fond du bus

« ouais, les maïs z’ont du mal

les maïs

les godemichés

comme y disent dans le Jura 

ouais… »