Index de l'article

 

 

 

 

 

D’UN RÉFUGIANT

 

 

 

« Je suis venu en ce refuge 

sans refuge 

non pour fuir mais pour redire 

mon désir ardent

de placer au centre de ma vie

l’abandon à ce qui est

à la beauté

à la fragilité

à la grandeur

à la bonté

à la très vive cruauté

de ce qui est.

 

Maintenant je n’attends rien.

 

Dans l’isolement je fais

ce que j’ai à faire

avec détermination. 

 

Cherchant comme tout un chacun

comme hier

comme demain

cherchant sans chercher

à travers le long silence

à travers les mots, les lieux

une sorte de salut

ou un signe enfin

à hauteur du trouble 

 

un vrai signe ou juste 

une façon de saluer

la beauté

la fragilité

la grandeur

la bonté

la très vive cruauté

de ce qui est. »