Index de l'article

 

 

 

 

 

PROTÉGÉS, EXPOSÉS

(Première aube au Fort)

 

 

 

La grotte, le monastère et le fort 

nous protègent

limitant le choix des chemins

entravant

les fausses pistes du vouloir

nous exposent

à la nudité de leur

périmètre de pierres

qu’il faut tenter d’habiter.

 

Voici par-delà l’esplanade

tenus à l’écart non dans un

geste de rejet

mais dans la distance qui permet l’amour

voici le bourg aux rumeurs naissantes

le petit cimetière

le dôme doré de l’église

alentour à perte de vue

les forêts vert sombre 

la campagne claire et les 

premières trouées du soleil

de la première aube.

 

Au clocher de l’ancienne chapelle 

la flèche du paratonnerre 

perce le ciel vaste.

 

Confiance en l’espace !

confiance en cette forteresse

qui nous protège

qui nous expose

qui nous impose 

cette distance peut-être propice 

au déploiement de l’amour.