Index de l'article

 

 

 

 

DISPERSION DU MANDALA

 

 

 

…Je lui dis que moi, ce que je préférais dans la vie c’était sortir. Il m’a lancé un regard blanc.

Nous n’étions pas du même bord, voilà tout ; sinon je me serais allié à lui ; il me plut sans me convenir… 

 

Henri Michaux, « L’animal mange-serrure ».

 

 

 

La poudre colorée des rêves 

se disperse

l’ancienne chapelle

retourne à sa paix sans ornements 

— plutôt la ruine que le rêve

 

Adieu collines bleutées

le village, la vallée

le salut au soleil et les danses

de nos ombres démesurées

du haut des remparts de l’aube

adieu l’attente en été

le cimetière l’esplanade

le cri des coqs la sagesse 

des murailles

 

adieu les

compagnons d’un été

je vous souhaite le meilleur

 

adieu les « pratiques »

la barque des enseignements

s’est échouée dans les roseaux

 

adieu tous les rêves

et salut au monde.