Embusqué à la fenêtre je guette et photographie les oiseaux: tarins, grosbecs, sittelles, pinsons, verdiers, chardonnerets; mais celui qui me touche le plus (sans doute parce que c'est celui que j'observais le plus souvent lors des hivers lyonnais) reste la petite mésange bleue, qui est d'une confondante délicatesse...