Je reste silencieux, je me passe de mots. Je n’écris pas. Pour la première fois peut-être depuis que j'ai douze ans, vraiment, je n'écris pas (et ces mots-là, c'est après coup que je les rajoute). J'ai même changé de nom, choisi un autre cap, tenté un autre détour...