Il reste peu de traces écrites de ce mois de juin 2011. Le souvenir presque effacé d’une brève averse de neige au premier jour du mois. L’image de deux corneilles qui ont l’air d’attendre sur fond de crêtes blanches et d'arbres défaits. Celles, aussi, de ce bref séjour en Suisse, à Martigny, pour un séminaire décisif autour des cinq mondes du mandala, dont on peut voir aujourd'hui encore (juin 2015) la marque bien visible dans le décorum bariolé de mon temple-bureau-salon de musique de sous le toit…