Index de l'article

 

 

 

LE GRAND FROID (2)

 

Grandfroidjanvier

 

Ce matin de janvier

Théo joue de la trompe tibétaine

et fait venir fait frémir

les esprits du Grand Froid en la salle

qui se fissure

comme coquille d’escargot fêlée.

 

Ce matin de janvier

la buée sur les vitres laisse paraître

un dessin naïf.

 

Odeur de fumée et de froid

feu lointain

qui ne réchauffe pas.

 

Théo supplie

Emma crie « mais tais-toi ! »

à qui ? à moi ? au froid ?

(et c’est vrai qu’il gémit…)

 

Au loin la lumière

rallume les Bauges

lumière lointaine

qui ne chauffe rien.

 

Cincle je plonge

avec quelle joie

dans l’eau glacée du Bréda !

 

Corneille je creuse

la neige avec mes ailes

et laisse mes traces.

 

Mésange boréale je babille

ma petite chanson aigüe :

hommage au grand gel !

 

Devant le collège

elle arrive à pas prudent

la migration des manchots.

 

Quatre palmipèdes

jouent les funambules

sur le porte-vélos givré.

 

Une cheminée fume

cris assourdis, crissements

le froid dans la salle.

 

10 janvier 2017