Index de l'article

 

 

 

 

L’ORAGE (2)

 

 

Une explosion la zébrure

de l’éclair

à cent mètres à peine

puis ce

bruissement de la bruine

dans la nuit apaisée.

 

L’hélicoptère d’une graine de tilleul

tournoie longuement

puis se pose sur ma page

terre blanche

qui absorbe pareillement

l’éclair la bruine la graine

sur laquelle se déploie

l’arbre horizontal d’un rêve.

 

25 août 2012