Index de l'article

 

 

LES CATACOMBES

 

Je passe par les trappes, les escaliers délabrés, les couloirs humides, les catacombes des souvenirs pour arriver au fond d’une sorte de terrier sous-marin précieusement lambrissé à l’intérieur duquel sont exposés de très vieux et très précieux instruments de musique : clavecins, vielles à roue, koto, shamisen, percussions indéfinissables prétendument asiatiques dont une dame fait une démonstration. Il y a foule, dans ce terrier des souvenirs. J’y retrouve mes grands-parents. Je décide de délaisser un moment les instruments pour passer un peu de temps avec ma grand-mère, qui est assise seule à une petite table ronde comme on en voit dans les cafés. Elle s’en réjouit parce que, dit-elle, elle ne sera pas toujours là et que le temps nous est compté.

 

dimanche 25 mai 2014