Index de l'article

 

 

 

5.

 

Le rouge-gorge (1)

 

 

Vigiefévrier2019fenêtre

 

 

Le rouge-gorge qui, juché sur le grillage

ou sautillant au sol derrière les barreaux

de la cave où je vis, était mon braséro

à la flamme discrète, amicale et sauvage,

 

Le rouge-gorge dont Philippe Jaccottet

écrivait qu’il est ce « piéton minuscule,

victime désignée des chats », qui ne pèse

« presque rien, même dans une main d’enfant »,

 

Le chat l’a déposé ce matin à ma porte

raide et froid, feu soufflé, braise éteinte, cadavre

que j’ai tenu longtemps dans ma main, puis donné

à mon tour en offrande à la lumière d’hiver.

 

 

18/02/2019. La route ordinaire, fragments de février