Index de l'article

 

 

 

Fête du feu

 

 

Vigiejuin2019lefeu

 

 

Au premier soir de juin la montagne comme une mer se retire et laisse place aux champs fleuris, aux collines assoupies, au grand ciel limpide dont les limites ne sont plus soulignées que par les lignes noires des crêtes qui se découpent au loin, minuscules et dentelées, sur le liseré clair de l’horizon. Il a fallu tourner longtemps pour trouver le lieu où tout voir et allumer le feu. Bientôt les arabesques rouges s’élancent, et avec elles les mots et les notes, la joie et les pleurs, la nostalgie et la tendresse qu’on tisonne dans l’obscurité protectrice. Le feu tient à distance les loups du froid qui nous guettent, nous cernent, se rapprochent à mesure que la réserve de bois diminue. Passé minuit la dispersion des braises rallume sur le sol une illusion de galaxie.

 

 

11/06/2019. Deux gosses dans la montagne... lecture musicale à la librairie Antiope, Annecy.