Index de l'article

 

Vigie011221 

 

Comme le monde clos d’un monastère ou d’un poème, Décembre s’est construit une muraille de neige, de silence et de mots à l’intérieur de laquelle on s’est bien agité. On est tombé, on a eu des accidents, on a pelleté, gratté, on s’est coupé les mains sur des blocs de glace, on a soulevé une voiture, on a ahané en raquettes ; puis en deux jours la débâcle a tout emporté, et il me faut relire ces lignes pour me convaincre que tout cela a bel et bien existé…