Index de l'article

 

 

 

UN POÈME POUR RIEN

 

 Routenovembre2015pourrien

 

C’est un poème pour rien

comme un signe de la main

un salut de loin

aux vaches qui paissent à l'entrée du village

au redoux aux ombres aux crêtes claires

au passé au futur au présent

à la présence

un poème sans rimes ni raison

échevelé comme les saules ce matin

un poème comme on bavarde avec un ami

sur un sentier de montagne à la fin de l'automne

un poème pour cette fin d'automne

où la route plus que jamais

t’a semblé bienveillante −

 

j'ai prononcé ces mots ce matin de novembre

vers dix heures

à l’heure où la lumière est neuve

la route et moi

avions la larme à l'œil.

 

18 novembre 2015