Index de l'article

 

 

 

RÉPÉTITION GÉNÉRALE

 

Routeoctobre2015repetition

 

Si tu avances droit vers ton but

c'est de la marche

si tu commences à faire

un pas de côté

que tu répètes à droite, à gauche

voici la danse.

 

Le poème

n'est que répétition

route réitérée

ressassement heureux.

 

D’année en année le maître d'école

répète les mêmes leçons

que les mêmes enfants (ou presque)

répètent avec lui.

 

Le peintre d’octobre n’invente pas grand-chose

qui répète les mêmes gestes

au firmament les mêmes clichés de rose et d'ocre

les mêmes panaches de fumée

le même patchwork de jaune rouge orangé sur la montagne

qu'en octobre dernier

et le poème de la route aussi rassemble

les mêmes mots qu’hier

petit frimas rai de lumière sur le Granier

virage et peur du camion qui le coupe

vieux mur fougères brûlées mélèze jaunissant

dans un ordre à peine différent – pourtant

tout paraît neuf

comme pour le musicien l'exécution

d’un morceau souvent joué, beaucoup aimé

c'est encore à jamais l’unique et première fois

riche de toutes les autres fois

 

Je répète

je répète

non pour préparer l'ultime concert

qui se jouera sans moi

mais pour m'accorder maintenant

à la route aux saisons aux nuages aux montagnes et aux bêtes

à tout ce qui partout autour de moi, en moi

répète.


12 octobre 2015