Index de l'article

 

 

  

NOTES DE L’ORDINAIRE EN AVRIL

 

  

Le chat au soleil, les lilas en bourgeons, les bouleaux, le poirier, le jeune homme et le vieillard – tous saluent le printemps.

 

« Coucou Lo ! » répète l'enfant à son reflet dans la vitre.

 

Le bec chargé d'herbes, passant, repassant, s'affaire le couple des mésanges bleues.

 

L'enfant franchit le portail, file le long du hangar ; quelle aventure ! 

 

Marche en plein soleil. Regarde la maison aux volets ouverts !

 

Terrasse plein sud, allongés pareillement — le chat, le lézard.

 

Les poils de la chienne volent et s’accrochent aux lilas ; la mésange s’en saisit.

 

Chant du rouge-gorge. Un avion passe au ralenti. La journée s'étire.

 

Insectes patients, à grand-peine ils grimpent, les cyclistes bariolés.

 

Pourquoi le bourdon s'obstine-t-il à confondre l'orteil et la fleur ? 

 

Quel oiseau là-haut, discrètement me bombarde de ses fientes parfumées ?

 

Première tonte. Le chien Ulysse attrape au vol cônes de pin et brindilles. 

 

Au soir tombant voltigent les chauves-souris.

 

26 avril 2008