Archives de catégorie : Paris

AbadeParismai201403Habitant un hameau de montagne et vivant depuis de nombreuses années loin des villes, je n’ai développé à leur égard ni antipathie, ni fascination, mais une certaine bienveillance. Je me dis souvent que la vie en ville ne serait pas si différente de celle que je mène en montagne (sept années passées à Lyon et la lecture de Réda m’en ont convaincu). Parmi toutes les villes, Paris reste la ville de référence, celle des spectacles et des salles de cinéma de mon adolescence, celle des voyages familiaux. J’y retourne toujours avec émotion… 

 

D’un château l’autre, une promenade (août 2018)

  Paris, 15 août, Paris, 15 août, Nous aurions pu l’avoir tout à nous… Barbara       « C’est mort, c’est mort, c’est mort ! » s’exclame la femme en traversant la rue Vaugirard presque entièrement déserte. Les hautes baies … Continuer la lecture

Publié dans Paris | Laisser un commentaire

Attentes en été (juillet 2016)

    1. Place du Commerce à midi, on n’échange guère que des palabres et du silence. Les nourrices créoles promènent leurs cohortes de bébés dans les poussettes doubles ou triples et, quand elles se rencontrent à l’ombre rectiligne des … Continuer la lecture

Publié dans Paris | Laisser un commentaire

Paris, pour apprendre (juillet 2015)

  Retourner à Paris (un an et trois mois après le dernier voyage avec Josette) ce n’était pas seulement par nostalgie, mais pour tenter encore et autrement de s’immerger dans des images vivantes, c’est-à-dire non seulement éviter les (inévitables) clichés … Continuer la lecture

Publié dans Paris | Laisser un commentaire

Illusions capitales (juin 2014)

  Les notes qui suivent ont été écrites en marge d’un colloque consacré à une approche « géopoétique » de la ville, à travers lequel on tentait d’interroger les possibilités offertes par la ville pour retrouver un rapport au monde plus … Continuer la lecture

Publié dans Paris | Laisser un commentaire

Paris, avril 2007

1. « Dans l’aube où rien ne bouge.. » « Je m’échappe, je passe par la fenêtre − dans l’aube où rien ne bouge je file vers la Pointe Rouge… » La voix du chanteur répète en boucle dans ma … Continuer la lecture

Publié dans Paris | Laisser un commentaire

Paris, janvier 1997

En ce temps-là, citadin moi-même, je n’aimais pas la ville. J’écrivais : Paris-cauchemar, Paris-souterrain. Cette odeur de pneu brûlé, cette moiteur que même l’air froid de janvier ne lave pas. Des hommes sont couchés à même le sol, à cause … Continuer la lecture

Publié dans Paris | Laisser un commentaire