L’école de musique

 

 

Les ombres cependant s’allongent sur le sol peint en jaune, là-devant le gymnase où s’impatiente un jeune garçon pris lui aussi dans l’attente et qui concentre toute son attention distraite sur le plus proche, le minuscule, les quelques arpents de terre goudronnée et peinte qu’il y a entre ses pieds…

 

Ce contenu a été publié dans L'entre-temps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.