Index de l'article

 

 

 

Le graal

 

 

Vigieavril19mirabellier2

 

 

Aux premiers rayons du soleil il resplendit tant que l’on croirait qu’il a neigé, si la neige pouvait réfléchir la lumière avec tant de douceur.


À midi on ne voit plus que lui, qui éclipse les autres sources de lumière alentour comme il est dit dans le texte de Chrétien que le Graal qui passe devant Perceval éclipse les flambeaux.


Au crépuscule du soir son ivoire se teinte de rose, et l’on entend à trente mètres le bourdonnement des abeilles qui s’affolent.


À la lumière lunaire il brille de plus belle, et l’on croirait qu’il a neigé si la neige pouvait réfléchir la lumière avec autant de douceur qu’un mirabellier en fleurs.