Index de l'article

 

 

 

LES MOIRES, LA MÉMOIRE

 

Routepctobre2015miroir

 

Dans le miroir de la route se croisent

sans se confondre les silhouettes

du collégien aux longs cheveux et du vieil homme

qui le regardera passer

et nos images nos moires sombrent

dans les ornières de la mémoire

moins pesantes que bogues écrasées

sur la route où quinze ou quarante automnes

laissent pareillement peu de traces.

À tant rouler à tant regarder s'en aller

les fumées les feuilles la beauté

qui te fait signe encore à l'orée du chemin de traverse

tu ne sais plus très bien ton âge

ni le lieu ni l'heure tu te perds

dans le brouillard en fond de combe où s'effacent 

la route les moires la mémoire. 

 

6 octobre 2015